L’avis du dr Lionel AZAN:

Dans l’absolue, il n’y a pas de raison pour qu’il y ait une perte de l’odorat lors d’une rhinoplastie puisque l’acte opératoire n’est pas censé toucher la zone de l’olfaction (ethmoïde). Néanmoins, dans la littérature, il est décrit des pertes d’odorat transitoires qui peuvent être simplement la conséquence d’un œdème important à l’intérieur du nez, qui, en règle générale, disparaît au bout de 15 jours à 2 mois avec la réapparition d’un odorat normal. La disparition totale est une complication exceptionnelle sans explication anatomique précise.