L’avis du dr Lionel AZAN:
Le risque infectieux dans le cadre d’une rhinoplastie ou d’une septorhinoplastie est très minime comme toute intervention sur la face. Pour autant, la réalisation d’une rhinoplastie se réalise, en général, sous une couverture antibiotique durant l’intervention, cette couverture est poursuivie durant les sept jours qui suivent l’intervention, tant que le nez est obstrué par des pansements et des mèches. Le risque infectieux peut être plus important si le chirurgien utilise des matériaux synthétiques de type Silicone, Medpore ou Gore Tex. L’existence d’une fièvre post-opératoire supérieure à 38° doit alerter le patient. Il convient de contacter son chirurgien pour savoir si un examen s’avère nécessaire ou une modification du traitement.