L’avis du dr Lionel AZAN:

A moins de complications exceptionnelles, une reprise ou une retouche ne peut s’envisager que 6 à 12 mois après l’intervention, ceci pour différentes raisons. Premièrement, il faut un certain temps pour que le nez dégonfle et pour que le chirurgien ou le patient puisse prendre conscience de certaines asymétries ou irrégularités pouvant nécessiter une reprise. Par ailleurs, en cas de reprise sur la partie osseuse du nez, un minimum de 6 mois est nécessaire à une consolidation correcte permettant une reprise opératoire sans danger. Enfin, il faut que les tissus aient retrouvé un assouplissement maximum pour qu’un chirurgien puisse revenir, en toute sécurité sur le plan opératoire, reprendre une irrégularité ou une asymétrie. Au jour d’aujourd’hui, nombre d’irrégularités ou d’asymétries sont prises en charge au cabinet sans anesthésie soit par des injections de comblement (acide hyaluronique) soit par des petits gestes locaux à l’aide d’une aiguille permettant d’effacer certaines asymétries. Néanmoins, ce qu’il faut retenir est qu’un temps minimum de 6 à 12 mois est nécessaire avant toute décision d’une quelconque reprise opératoire.