Résultat d’une rhinoplastie – 4ème mois

La chirurgie du nez à visée morphologique et esthétique est une demande fréquente.

Elle est en règle générale demandée par des patients réellement complexés par leur nez et leur image. Elle est souvent responsable d’un manque de confiance dans la vie sociale.

Ce complexe survient dès l’adolescence autant chez les garçons que chez les filles.

Il est possible d’intervenir dès la fin de la croissance du nez, c’est-à-dire à la fin de la puberté, à 15/16 ans chez une jeune fille et 16/17 ans chez un jeune homme.

Si une grande majorité des patients se font opérer entre 15 et 30 ans, certains patients le font même après 60 ans, preuve que le complexe persiste durant toute sa vie et qu’en fonction de son parcours, l’intervention sera parfois reportée très tard dans la vie.

Après 40 ans, la rhinoplastie apporte en plus un effet de rajeunissement.

Un rhinoplastie à visée purement morpho-esthétique nécessite malgré tout d’être réalisée par des chirurgiens spécialistes de la face et du nez (ORL), car un examen préopératoire précis de la fonction nasale et des sinus est nécessaire pour ne pas aggraver ou détériorer la fonction respiratoire, sous peine de gêne fonctionnelle à l’origine de reprise opératoire (rhinoplastie secondaire).

Un des témoignages fréquents rapportés par les patients après rhinoplastie est : “J’ai l’impression d’avoir toujours eu ce nez-là !” – preuve qu’ils n’acceptaient pas leur propre image.