1. L’intervention est en règle générale pratiquée sous anesthésie générale
    2. Sa durée est de 1 à 2 heures
    3. Ses incisions peuvent être internes (non visibles) ou externes mais dissimulées
    4. La durée d’hospitalisation est de 24 à 48 heures
    5. Une vie sociale normale est reprise après 10 jours

La chirurgie primaire s’adresse aux patients n’ayant jamais bénéficié d’une chirurgie du nez, dans le but d’améliorer la forme et / ou la fonction.


  • L’intervention vise à remodeler le nez en corrigeant les déformations apparentes de votre nez. En cas d’obstruction nasale, un geste chirurgical complémentaire (sur la cloison et / ou les cornets) sera associé.

  • Anatomie externe du nez

  • Voie dissimulée

  • L’intervenition se se déroule en règle sous anesthésie générale, la durée est de 1 à 2 heures.

    L’intervention s’effectue en fonction des modifications à apporter :

    – Par les voies naturelles (sans cicatrice)



  • -Parfois des incisions externes peuvent être requises

    -En travers de la columelle (base du nez) ,utile quand les déformations sont complexes

  • Incisions externes

  • Incision ailes du nez

  • -Dans le sillon des ailes du nez si une reduction des ailes narinaires est envisagée



  • Le chirurgien va alors libérer la peau et la muqueuse interne du nez de la charpente ostéo cartilagineuse qui pourra être modifiée en fonction des déformations

  • Libération de nez par voie externe

  • Ablation de la bosse
  • Le temps chirurgical comporte plusieurs temps:
    1. sur la cloison nasale
    2. sur les cartilages de la pointe du nez
    3. un geste osseux avec ostéotomies (section osseuse dirigée) sur les os propres du nez
    4. eventuellement un temps sur la taille des narines ( réduction narinaire) La peau va alors redraper cette charpente modifiée grâce à son élasticité

Ce dernier point souligne l’importance de la qualité de la peau dans le résultat final


  • La rhinoplastie moderne ne se contente plus d’enlever des tissus pour affiner ou réduire un nez, des greffes de cartilages sont souvent utilisées afin d’augmenter certaines parties du nez, pour en améliorer l’harmonie et l’aspect naturel.

  • Mise en place d’une greffe de cartilage sur le dos du nez

L’intervention se termine par des sutures internes, externes, eventuellement sur les ailes narinaires en cas de réduction.

Suture externe / suture interne / suture des ailes narinaires
  • Les mèches

  • La mise en place interne de mèches


  • Les atteles en silicone

  • Ainsi que d’attelles en silicone

et d’une contention plâtrée ou métallique

Le lendemain à gauche, attelle plâtrée / à droite attelle métalique + pansement d’oreille pour prise de greffe cartilagineuse