• Aspect des fosses nasales en endoscopie
  • Lors de certaines maladies inflammatoires du nez et des sinus (allergie, polypose, sinusite chronique), la muqueuse des cornets inférieurs s’hypertrophie de façon constante malgré les traitements médicaux.

    La turbinectomie consiste à diminuer la taille des cornets sous contrôle endoscopique (caméra), afin de libérer la respiration nasale.

    La turbinoplastie consiste à traiter la surface de la muqueuse de façon conservatrice afin de diminuer la taille du cornet sans l’enlever chirurgicalement. Ce geste peut être pratiqué par laser ou radiofréquence ou simple cautérisation électrique.


  • L’intervention est réalisée sous contrôle vidéo endoscopique.

    Le risque de “syndrome du nez vide” ou de phénomènes crouteux est essentiellement secondaire aux turbinectomies totales.

    La durée opératoire est de 15 à 20 minutes, le risque essentiel étant un saignement abondant pouvant survenir dans les 8 à 10 jours qui suivent l’intervention.

    La cicatrisation définitive est réalisée en 3 semaines après l’acte opératoire.

    L’efficacité est constante dans les rhinites obstructives.

    Actuellement, la turbinoplastie est proposée en première intention, par radiofréquence ou laser ou cautérisation sous anesthésie locale. Ce geste peut être associé à une rhinoplastie ou septorhinoplastie lors d’une anesthésie générale.

    La turbinectomie est proposée après échec d’une turbinoplastie.

  • Vacuité de la fosse nasale après turbinectomie totale

  • Le cornet moyen est parfois le siège d’une anomalie congénitale dénommée “concha bullosa” : une bulle d’air est piégée à l’intérieur du cornet et est responsable d’une obstruction nasale et de céphalées orbitaires.

    Un simple écrasement de la bulle est nécessaire pour que l’air s’échappe sans réaliser de turbinectomie.

  • Hypertrophie des cornets inférieurs et concha gauche

  • Chirurgie endonasale
  • Ces interventions sont pratiquées par voie naturelle sous contrôle vidéo avant la réalisation de la rhinoplastie ou de la rhinoseptoplastie, allongeant le temps opératoire de 15 minutes.